Les autres génocides du XXe siècle

On entend par génocide la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux.

Le terme génocide apparaît au cours de la Seconde Guerre mondiale, lorsque le juriste polonais Raphael Lemkin caractérise, en 1944, « la pratique de l’extermination de nations et de groupes ethniques ».

Le terme « génocide » a par la suite été employé rétrospectivement pour le massacre systématique des Herero et Nama dans le Sud-Ouest africain allemand (1904-1908), celui des Arméniens par les Turcs (1915-1916), et enfin celui des Tutsi au Rwanda (1994).

Le Mémorial de la Shoah aborde aujourd’hui à travers ses expositions et activités l’histoire de ces trois autres génocides du XXe siècle.