Les associations hébergées

Le Mémorial de la Shoah accueille dans ses locaux plusieurs associations reliées par un objectif commun, transmettre la mémoire de la Shoah: Mémoire juive de Paris, Mémoires du convoi 6, Conseil National pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés (Comejd), Les Enfants Cachés, Convoi 77.

Mémoire juive de Paris

L’association a pour objectif de recueillir, réunir et présenter des photos et des documents qui ont échappé à la destruction pendant la guerre et qui retracent l’itinéraire de l’immigration juive et de son intégration dans la nation de 1880 à 1948.

> Accéder au site « Mémoire juive de Paris »

Mémoires du convoi 6

L’Association a pour but de rassembler les personnes dont un membre ou ami de la famille a été déporté vers Auschwitz-Birkenau par le convoi N° 6 du 17 Juillet 1942 en partance du camp de Pithiviers dans le Loiret. La spécificité de ce convoi était de « vider » les camps de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande pour faire place aux « raflés » du Vel’ d’Hiv’.

> Accéder au site « Mémoires du convoi 6 »

Conseil National pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés (Comejd)

Transmettre  la mémoire des enfants juifs déportés, en recherchant le concours des institutions nationales, des enseignants et des fédérations de parents d’élèves. C’est le but de l’association qui organise régulièrement des journées mémorielles avec le soutien des préfets de région, et qui préside notamment aux poses de plaques commémoratives dans les écoles françaises.

> Accéder au site du comejd 

Les Enfants Cachés

L’association des Enfants Cachés était une association indépendante (loi de 1901) regroupant, plus particulièrement, les personnes juives qui, étant enfants durant la Seconde Guerre mondiale, ont été cachées pour fuir les persécutions raciales.
Elle fut créée en 1992 pour permettre à ses adhérents de s’exprimer, de témoigner et de transmettre ce qu’ils ont vécu pendant la Shoah. Elle a mis en place des groupes de parole qui ont permis aux enfants cachés de se retrouver, d’exprimer leurs difficultés du passé, et d’être à l’écoute d’autrui.
L’association a constitué une mémothèque formée de témoignages complets d’enfants cachés et de sauveurs.
Elle a édité un bulletin trimestriel, diffusé dans le monde entier, qui a publié de nombreux articles d’histoire sur le sauvetage individuel ou collectif et des avis de recherche en vue de retrouver des sauveurs ou des compagnons de route.
À partir de 2002, et grâce à l’opération « Paroles d’étoiles », l’Association a été régulièrement sollicitée par l’Éducation Nationale pour participer, à partir de la mémoire, à la formation d’une citoyenneté responsable.
L’association a été dissoute fin 2008.

Convoi 77

L’association « Convoi 77 » a été créée officiellement le 25 octobre 2014. Le Conseil d’Administration est composé de 11 membres. Trois responsables composent le Bureau : Georges Mayer, Président – Véronique Likforman, Secrétaire générale – Henri Assouline, Trésorier.

L’association Convoi 77 a pour objet de regrouper autour des familles et des amis des déportés du convoi 77 – dernier grand convoi ayant quitté Drancy le 31 juillet 1944 à destination d’Auschwitz, emportant vers le camp de la mort 1344 hommes, femmes et enfants – toutes les personnes concernées par la Mémoire de la Shoah afin de perpétrer le souvenir des déportés, de leur histoire, de leur destin, de participer à la poursuite de la transmission de la Mémoire de la Shoah ainsi que d’apporter une contribution à la recherche et à l’enseignement de la Shoah.

> Accéder au site de l’association

Contact : convoi77auschwitz@gmail.com

 

Ibuka – Mémoire, Justice et Soutien aux rescapés

L’association Ibuka, officiellement « Ibuka – Mémoire, Justice et Soutien aux rescapés », est une Organisation Non Gouvernementale qui œuvre pour la mémoire du génocide des Tutsi du Rwanda, la justice envers les responsables de crimes génocidaires et le soutien aux rescapés des massacres perpétrés en 1994. « Ibuka », en Kinyarwanda signifie « Souviens toi ».

L’association a été fondée en Belgique le 16 août 1994. Le 28 mai 1995, une association portant le même nom a été créée en Suisse avec le même objectif que son homologue belge. Le 14 novembre 1995, l’association Ibuka a été créée au Rwanda. En France, l’association a été créée plus tard, en avril 2002. Ces différentes structures regroupent les survivants du génocide, les proches des victimes ainsi que toutes les personnes œuvrant pour la mémoire des victimes et le sort des rescapés de ce génocide.

 

SITE D’IBUKA FRANCE