Rapport moral de l’institution

ÉDITORIAL

Éric de Rothschild. © DR.

Éric de Rothschild © DR.

Chers Amis,

Bien que le Mémorial ait été fermé au public, nous avons tut mis en oeuvre afin de pouvoir continuer autrement une grande partie de notre activité, tant notre action d’éducation et de transmission dans les écoles, que sur le web et les réseaux sociaux. Ainsi, tous les jours, ont été mis en ligne conférences et débats, films et documentaires …

Les grandes occasions mémorielles, lecture des noms des déportés, célébration de la révolte du ghetto de Varsovie, ont été suivies par notre public habituel, mais aussi par un public nouveau et nombreux qui viendra s’ajouter à nos soutiens réguliers.

Les enseignants du primaire mais également des lycées et collèges n’ont cessé de faire appel à nous pour travailler avec leurs élèves qui ne pouvaient se rendre au Mémorial. Nous avons donc déployé des équipes qui sont intervenues directement dans les classes pour rencontrer cette jeunesse et les amener à acquérir des connaissances historiques, à réfléchir sur les conséquences du racisme et de l’antisémitisme dans l’histoire, à s’interroger et à développer leur sens critique face aux tentatives de manipulations et de désinformation dont ils pourraient être l’objet.

Un autre développement est en cours. Vous le savez, depuis de nombreuses années, nous formons les enseignants des lycées et collèges afin de les aider à enseigner l’histoire de la Shoah et des génocides, et montrer des mécanismes du racisme, de l’antisémitisme et de la haine qui en sont le terreau. Dans un passé récent, le ministre de l’Intérieur a souhaité que nous recevons les jeunes officiers de Gendarmerie dans le cadre de leur formation, avait qu’ils ne soient déployés sur le terrain, afin de les sensibiliser sur ces sujets et les former à mieux répondre aux situations souvent difficiles qu’ils auront à affronter.

Aujourd’hui, ce sont de nouvelles structures qui, sentant la nécessité de sensibiliser leurs équipes, font appel à nous. La Justice nous sollicite pour que nous développions les stages de citoyenneté, les centres pénitenciers pour que nous intervenions en prison auprès des détenus eux-mêmes. Nous sommes également approchés par d’importantes entreprises afin de sensibiliser leurs cadres sur ces approches éthiques.

Le Mémorial sort de cette terrible période, plus fort, plus engagé encore à poursuivre ce travail de transmission de ces valeurs fondamentales que sont al tolérance, la responsabilité, l’ouverture à l’aube, l’éducation.

La formidable équipe du Mémorial s’y attèle au quotidien. Je tiens d’ailleurs à la remercier de ses efforts et de sa résilience, pour le travail remarquable accompli cette année.

Je suis reconnaissant tout particulièrement envers nos donateurs de ne pas nous avoir délaissés l’année dernière. Vous avez été d’une générosité et d’une fidélité qui m’ont beaucoup touché et qui ont surtout permis au Mémorial de continuer son travail si efficace, si indispensable.

Mais demain est un nouveau jour. Je vous conjure: continuez à nous être fidèles. Le Mémorial effectue un travail à long terme que nous devons encore développer. Nous ne le ferions pas sans vous.

Éric de Rothschild
Président du Mémorial de la Shoah

 

RAPPORT MORAL 2020

ARCHIVES DES RAPPORTS MORAUX DEPUIS 2004