Rapport moral de l’institution

EDITORIAL

Éric de Rothschild. © DR.

Éric de Rothschild © DR.

Après deux années consécutives de baisse de la fréquentation, nous avons eu l’immense plaisir d’accueillir cette année 257 239 visiteurs au Mémorial de la Shoah à Paris et à Drancy : un record depuis la réouverture du Mémorial en 2005.

Les facteurs de ce succès : un climat plus favorable associé à une programmation d’une grande richesse, notamment des expositions phares comme Shoah et bande dessinée, un thème inattendu qui a suscité la venue d’un nouveau public, ou encore Drancy au seuil de l’enfer. Dessins de Georges Horan-Koiransky présentée au Mémorial de la Shoah de Drancy dans le cadre de son cinquième anniversaire. La variété et la qualité des activités que nous proposons y participent également. Plus de 60 000 personnes, parmi lesquelles 2 236 groupes scolaires, ont suivi une visite guidée, un parcours de mémoire, assisté à un témoignage ou encore à un atelier pédagogique. Les manifestations de l’auditorium Edmond J. Safra concourent évidemment à ce succès. Et au-delà de cette offre culturelle réussie, un nombre sans précédent de conventions ont été conclues avec des académies en faveur de la mise en place d’actions de formation pour les enseignants.

Notre engagement, nous le déployons ici, mais également en dehors de nos murs. Le Mémorial de la Shoah organise des ateliers pour les élèves au sein même des établissements scolaires partout en France et à l’international, en s’appuyant notamment sur des antennes en Italie et aux États-Unis pour mettre en place des séminaires, présenter des expositions itinérantes. Ce rayonnement nous est cher. Il permet de développer des liens avec de nouveaux publics et des institutions au-delà de nos frontières.

Nous sommes particulièrement heureux que la mémoire de Simone Veil, cette formidable combattante, tant dans la modernisation de notre pays que pour son combat contre l’antisémitisme et pour la mémoire de la Shoah, ait été reconnue au cours de la récente cérémonie d’entrée de sa dépouille et de celle de son mari au Panthéon. Membre fondateur du Mémorial de la Shoah, son souvenir est présent quotidiennement dans notre travail et un guide pour l’avenir.

Pour finir, je souhaite remercier l’équipe appliquée et volontaire qui oeuvre jour après jour pour la préservation et la transmission de l’histoire de la Shoah : le personnel, les bénévoles, les donateurs et, bien évidemment, les témoins de la Shoah qui nous font l’honneur de venir partager leur histoire et auxquels je veux dire toute mon affection et mon admiration.

Éric de Rothschild
Président du Mémorial de la Shoah

 

RAPPORT MORAL 2017 (PDF)

ARCHIVES DES RAPPORTS MORAUX DEPUIS 2004