21

RENCONTRES

dimanche 8 avril 2018 à 16 h 30

La Synagogue de la Victoire, pendant la Seconde Guerre mondiale (Autour de La Synagogue de la Victoire. 150 ans du judaïsme français, sous la direction de Jacques Canet, président de la Synagogue de la Victoire, et Claude Nataf, historien, éd. Porte-plume, 2017. Avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah)

À l occasion du 150e anniversaire de l édification de la Grande Synagogue de Paris, de nombreux spécialistes du sujet retracent l histoire de ce lieu emblématique et indissociable de celle du judaïsme français.

jeudi 12 avril 2018 à 14 h Luciole, Liliane Klein-Lieber Dans le cadre de la cérémonie de Yom HaShoah, voir page 41

(À l occasion de la parution de Luciole d Anne-Catherine Nesa et de Nelly Labère, collection « Quand l art rencontre l histoire », 2017)

Ce livre d artiste met en lumière le parcours singulier et universel de Liliane Klein-Lieber, « Luciole obligeante ». Il croise entretiens, textes et gravures. Liliane Klein-Lieber est née à Strasbourg en 1924. Elle entre aux Éclaireurs israélites de France en 1931 et prend le nom de totem « Luciole ». En 1942, elle rencontre Robert Gamzon, dit « Castor », et s engage au sein de La Sixième pour venir en aide et sauver les enfants juifs menacés par les rafles et les persécutions.

En présence de Liliane Klein-Lieber et des auteures. Entrée libre sur réservation

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la synagogue incarna les souffrances infligées aux Juifs de France, mais aussi la résistance spirituelle juive. Bien que marquée par les attentats de 1941 et 1942, elle resta ouverte pendant toute la guerre sous l égide du grand rabbin de Paris Julien Weill. Après-guerre, elle a accueilli les commémorations de la déportation et des victimes de guerre.

En présence des directeurs de l ouvrage. Animée par Catherine Nicault, professeure des universités.

Tarifs : 5 /3

© porteplumeéditions.