éditorial

« Il faudra toujours défendre le souvenir de la Shoah, et en empêcher le renouvellement sous quelque forme que ce soit en défendant les valeurs d une véritable démocratie politique et sociale et en essayant de l étendre aux limites de notre planète. » (Beate et Serge Klarsfeld, Mémoires, Fayard-Flammarion, 2015 / Livre de Poche, 2016). Les combats menés par Beate et Serge Klarsfeld sur plusieurs continents pour la reconnaissance de l histoire de la Shoah, pour que justice soit rendue, sont illustrés dans l exposition qui leur est consacrée jusqu au 29 avril prochain. C est avec leur engagement exemplaire que nous avons voulu démarrer cette nouvelle année.

Au cours du premier trimestre 2018, nous évoquerons le 80e anniversaire de l annexion de l Autriche par l Allemagne nazie. La politique expansionniste du Troisième Reich s est manifestée tout au long de l année 1938 et a provoqué l exil de milliers d antinazis et de Juifs vers des pays, comme la Suisse ou encore les États-Unis, qui allaient fermer leurs frontières dans les années suivantes. Deux cycles de manifestations exceptionnelles à l auditorium Edmond J. Safra auront pour cadre l Autriche, à l occasion des 80 ans de l « Anschluss », et la Suisse, qui préside jusqu en mars l International Holocaust Remembrance Alliance. Un troisième cycle autour de la « Journée de la mémoire de l Holocauste » sera l occasion de la projection en avant-première du documentaire Les Quatre Sœurs en présence du réalisateur Claude Lanzmann. Et avant la fin du trimestre, en mars, débutera une nouvelle grande exposition dédiée au célèbre photographe August Sander et à son projet des Hommes du XX e siècle, dont la réalisation fut guidée par ces mots : « Voir, observer, penser ».

Enfin, au Mémorial de la Shoah de Drancy, vous est désormais proposé, un dimanche par mois, un rendez-vous autour d une parution ou d une thématique historique. Ne manquez pas la lecture du journal d interné de Georges Horan-Koiransky par le comédien Michel Jonasz !

Je vous souhaite à tous une très belle année 2018 !

Jacques Fredj, directeur