30

rétrospective autour de l œuvre documentaire de Pierre Sauvage Pierre Sauvage est un réalisateur né en 1944 au Chambon-sur- Lignon, où ses parents avaient trouvé refuge. Élevé à New York et habitant maintenant à Los Angeles, ce n'est qu'à l'âge de 18 ans qu'il apprit qu'il était juif.

Ses documentaires majeurs reflètent un désir de retourner aux sources et de briser les tabous. L'exploration de l'action des Justes est au cœur de son œuvre (il est également depuis 1982 le président de l'association américaine Chambon Foundation), mais ses films mettent aussi l'accent sur la complicité du monde devant la Shoah.

Tarifs : 5 /3 la séance, 3 séances achetées = 3 la séance

dimanche 3 juin 2018 à 14 h 30

Yiddish : langue maternelle de Pierre Sauvage (États-Unis, documentaire, 55 mn, 1979-2018, vostfr)

Tourné à New York et à Los Angeles, ce film dresse le portrait d une langue et d une culture uniques et tenaces. Quelle est l importance de la langue yiddish pour les Juifs américains aujourd hui ? Ce film témoigne de la vitalité du yiddish à travers la musique klezmer, l humour, la poésie et le cinéma et comporte des entretiens, notamment avec les comédiens David Steinberg, Herschel Bernardi, l écrivain Leo Rosten, le Dr Joshua Fishman, et le producteur de théâtre Isaiah Sheffer.

En présence du réalisateur, de Rachel Ertel, traductrice et écrivain, et de Gilles Rozier, éditeur et écrivain. Tarifs : 5 /3

dimanche 3 juin 2018 à 16 h 30

Nous fûmes là : des chrétiens face à la Shoah de Pierre Sauvage (États-Unis, documentaire, 67 mn, 2018, vostfr)

Que peut-on dire aujourd hui de la réaction chrétienne face à la Shoah ? Tandis que le Dr Franklin Littell, un pasteur américain, pose des questions brûlantes, Madeleine Barot et le pasteur André Dumas, membres de la Cimade et Justes parmi les nations, et Jean-Marie Soutou, membre du réseau de résistance Témoignage chrétien et Juste parmi les nations, évoquent la France des camps d internement et la résistance chrétienne à la collaboration avec l occupant nazi.

En présence du réalisateur, de Patrick Cabanel, directeur d études, EPHE, et Annette Wieviorka, directrice de recherche, CNRS. Animée par Philippe Joutard, professeur émérite des universités.

Tarifs : 5 /3

Image extraite du documentaire Yiddish : langue maternelle de Pierre Sauvage.

© Chambon Foundation.