La rafle du Vél’d’Hiv, 16-17 juillet 1942, entre histoire et mémoire Dans le cadre de la 75e commémoration de la rafle du Vél’d’Hiv

mardi 04 juillet 2017 à 19h

Sous la présidence d’Anne Hidalgo, maire de Paris

logo_mairieParis

Les autobus et voitures de police ayant servi à transporter les Juifs au Vélodrome d’Hiver lors de la rafle, garés devant le stade, Paris. France, 16 juillet 1942. Mémorial de la Shoah/BHVP.

Les autobus et voitures de police ayant servi à transporter les Juifs au Vélodrome d’Hiver lors de la rafle, garés devant le stade, Paris. France, 16 juillet 1942. Mémorial de la Shoah/BHVP.

Alors que l’extermination des Juifs s’étend à l’Europe de l’Ouest au tournant de l’année 1942, la France connait les premières rafles massives en vue des déportations, décidées par le IIIe Reich et mises en oeuvre avec la collaboration du Régime de Vichy. La plus importante et la plus emblématique est la rafle qui se déroule à Paris et en région parisienne les 16 et 17 juillet 1942. 13 152 Juifs sont arrêtés dont 4 000 enfants. D’autres rafles se déroulent en zone nord comme en zone sud.

Une rencontre exceptionnelle est proposée en présence de témoins et historiens pour revenir sur ces journées tragiques et mieux en comprendre les enjeux.

 

PROGRAMME

Discours d’ouverture : Anne Hidalgo, maire de Paris.

Introduction historique : Serge Klarsfeld, historien, président de l’Association des Fils et Filles des déportés juifs de France.

Témoignages de Milo Adoner, Rachel Jedinak, Yvette Levy, et Joseph Weismann.

Conclusion par Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah.

 

Lieu : Mémorial de la Shoah

Cet événement est complet.