Les stages de citoyenneté au Mémorial de la Shoah

Infractions à caractère raciste ou antisémite : quelle réponse judiciaire apporter pour sanctionner rapidement et efficacement l’auteur des faits tout en le sensibilisant à l’antisémitisme, au racisme et à leurs conséquences dans l’Histoire ?

Dans le cadre du développement de mesures alternatives et de peines à valeur pédagogique, le Mémorial a mis en place des conventions de partenariat avec les cours d’appel de Paris, Lyon et Aix-en-Provence. Dans ce cadre, il a développé un stage de citoyenneté à destination des auteurs d’infractions à caractère raciste ou antisémite.

Pendant deux jours, ces personnes participeront à un séminaire à visée pédagogique comprenant de nombreux ateliers relatifs tant aux processus de construction qu’aux conséquences historiques du racisme, de l’antisémitisme et des génocides.

Proposé par le Mémorial de la Shoah et financé par la DILCRA, ce stage a pour objectif de faire prendre conscience des méfaits du racisme et de l’antisémitisme, quel qu’en soit le niveau, de rappeler ce ne sont pas des opinions mais des délits et qu’ils sont contraires aux valeurs républicaines de tolérance et de fraternité de notre pays.