Collecte nationale d’archives Confiez-nous vos archives familiales

Le Mémorial de la Shoah mène une campagne nationale de recueil d’archives en interpellant  le grand public sur la nécessité de sauvegarder tous types de documents privés de 1880 à 1948 pour l’aider dans sa mission de transmission et de sensibilisation à la prévention des crimes contre l’humanité.

Collecte d'archives à Toulon le 30 mars 2017

Collecte d’archives à Toulon le 30 mars 2017

Depuis le succès de sa collecte en 2014, le Mémorial de la Shoah poursuit sa campagne nationale de recueil d’archives et vient à la rencontre du grand public partout en France, en partenariat avec le service Passerelles du Fonds Social Juif Unifié.

En 2014 et 2015 les campagnes de collecte d’archives à travers la France ont permis de recueillir des milliers de documents, photos et objets issus d’archives privées.

En 2017, la collecte a notamment eu pour objectif de donner un visage à chaque nom inscrit sur le Mur des Noms.

 

Emission « Ca se passe chez vous » diffusée le 6 mars 2018 sur Europe 1, interview de Lior Smadja organisatrice de la collecte du Mémorial de la Shoah. 

Collecte 2018 « Confiez nous vos archives » en partenariat avec le service Passerelles

lacaune

Collecte de Lacaune le 10 septembre 2017

En 2018, le Mémorial poursuit la collecte nationale initiée en 2014. Afin de sauvegarder la mémoire des Juifs de France, d’Europe et d’Afrique du Nord pour les générations futures, le Mémorial de la Shoah recherche tous documents de 1880 à 1948 : photos, lettres, journaux, papiers personnels, objets, cartes d’identité, visas, passeports, dessins… Cette année, la collecte poursuit son objectif de donner un visage à chaque nom inscrit sur le Mur des Noms.

Les rendez-vous de la collecte nationale 2018


16 mai 2018 : Lens
17 mai 2018 : Amiens
6 juin 2018 : Caen
7 juin 2018 : Rouen
27 juin 2018 : Dunkerque
28 juin 2018 : Calais

Pour toute question concernant la collecte et les rendez-vous en France :
Lior Smadja – 01.53.01.17.28 ou lior.smadja@memorialdelashoah.org 

La collecte nationale, c’est quoi ?

Chaque année, le Mémorial de la Shoah vient à la rencontre de donateurs dans 12 villes de France, en plus de sa permanence hebdomadaire au Mémorial, situé au 17 rue Geoffroy l’Asnier dans le 4ème arrondissement de Paris.

Devant le succès rencontré avec ces première collectes, en 2014 et 2015, le Mémorial de la Shoah continue d’interpeller directement le grand public sur la nécessité de sauvegarder tous documents privés de 1880 à 1948  – lettres, journaux, papiers personnels, objets, cartes d’identité, visas, passeports, dessins – pour l’aider dans sa mission de transmission et de sensibilisation à la prévention des crimes contre l’humanité.

Les archives privées apportent un autre éclairage sur l’histoire. Déposer vos archives ou en donner une copie, c’est contribuer à la transmission, à la recherche et à l’étude de l’histoire des Juifs d’Europe au XXe siècle, tout en garantissant la pérennité des documents confiés au Mémorial de la Shoah.

Les équipes du Mémorial en partenariat avec le service Passerelles du FSJU peuvent rester sur place plusieurs jours. Selon la volonté des familles les documents seront soit reproduits sur place et rendus immédiatement, soit déposés au Mémorial de la Shoah.

Le Mémorial est aussi un lieu d’éducation et de formation, toutes les générations sont concernées par cette démarche.

Chaque document est une histoire !

Pour les parisiens qui peuvent se déplacer au Mémorial de la Shoah, la collecte a lieu tous les mardis après-midi, de 14h30 à 17h30, sans rendez-vous préalable. Attention, veuillez consulter les informations pratiques avant de vous rendre à cette permanence car elle n’est pas assurée certains jours fériés.

Et ces archives, où peut-on les consulter ? 

Au centre de documentation du Mémorial de la Shoah à Paris : plus grand centre de recherche en Europe, de documentation et de sensibilisation sur l’histoire du génocide des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale, le Mémorial de la Shoah préserve et transmet les archives de la Shoah depuis 70 ans. Il compte aujourd’hui plus de 40 millions de documents et d’articles, 270 000 photos – dont 16 000 photos des déportés juifs de France- et 80 000 ouvrages et périodiques.