Assises pédagogiques le samedi 14 octobre 2017

L’histoire de la Shoah face aux défis de l’enseignement

Le Mémorial de la Shoah organise le samedi 14 octobre 2017 ses  deuxièmes «assises pédagogiques» qui permettront aux enseignants d’échanger sur les pratiques pédagogiques applicables aux renouvellements disciplinaires portant sur l’enseignement de l’histoire de la Shoah.

Au programme, quatre tables rondes, de nombreux échanges autour de pratiques pédagogiques concrètes, ainsi que des outils originaux permettant une approche historique de la Shoah qui mobilise à la fois la sensibilité et l’esprit critique des élèves. Elles proposent également une réflexion sur les difficultés rencontrées face au rejet de certaines thématiques abordées en classe et face au développement de discours irrationnels.

Conférence de clôture donnée par Raphaël Enthoven, philosophe

Usage pertinent des images, conception de projets pluridisciplinaires, lutte contre les théories du complot, appréhension des questions dites «sensibles» seront autant de sujets abordés lors de cette journée.

 

PROGRAMME

9h → Mot d’ouverture par Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah

9h30 → Enseigner l’histoire de la Shoah à travers le cinéma et les images

Président de séance : Tristan Lecoq, inspecteur général de l’Éducation nationale, professeur des Universités (histoire contemporaine) associé à l’Université Paris-Sorbonne.

  • Birkenau, ce lieu que nous foulons (projet photographique)
  • De Varsovie à Treblinka (autour du Pianiste de R. Polanski)
  • Jakob le menteur (analyse comparée du roman et du film)

11h → Une autre approche de l’histoire de la Shoah: projets pluridisciplinaires

Président de séance : Rachid Azzouz, inspecteur d’académie, inspecteur pédagogique régional d’histoire et de géographie (académie de Paris).

  • Parcours de vie brisée Sur les traces de la Famille Kahn
  • La Shoah, de la Baule à Paris, Auschwitz et Berlin
  • L’écho de leurs voix Sur les traces d’une famille juive dans l’Europe du XXe siècle

14h → L’enseignement de l’histoire comme outil de lutte contre les théories du complot

Président de séance : Franck Picaud, directeur académique des services départementaux de l’Éducation nationale.

  • Antisémitisme et complotisme à l’ère des réseaux sociaux
  • L’histoire pour comprendre et déconstruire les préjugés et l’idée de complot
  • «Comment je me suis trompé ! » Répondre aux propos conspirationnistes

15h30 → Enseigner les «questions sensibles»

Président de séance : Alice Tajchman, secrétaire générale de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, maître de conférences honoraire des Universités.

  • Lutter contre les discriminations, sensibiliser les élèves à la question des Roms en France
  • Comment enseigner des sujets sensibles liés à l’histoire des Juifs et d’Israël en milieu carcéral ?
  • Lutter contre les «Assassins de la Mémoire » et défendre les valeurs républicaines dans un État de droit

17h → Conférence de clôture donnée par Raphaël Enthoven, philosophe

 

En partenariat avec logo-DILCRA-2017    ministere education nationale

Date : le samedi 14 octobre 2017

Entrée libre sur inscription avant le 10 octobre auprès de : assise.pedagogique@memorialdelashoah.org