Les espaces du musée-mémorial

Situé à Paris, au coeur du quartier historique du Marais, le Mémorial de la Shoah propose à ses visiteurs de nombreuses ressources et activités sur une surface totale de près de 5 000 m². Découvrez les différents espaces qui composent ce lieu.

EXPLOREZ LES ESPACES DU MUSÉE-MÉMORIAL
© JC Boussiquet

La crypte et le fichier Juif

La crypte

Dans la crypte située sous le parvis se trouve une étoile de David en marbre noir. C’est le tombeau symbolique des six millions de Juifs morts sans sépulture.
Dans ce lieu sont mêlées les cendres des martyrs recueillies dans les camps de la mort ainsi que dans les ruines du ghetto de Varsovie. Ces cendres ont été ensevelies le 24 février 1957 dans de la terre d’Israël, conformément à la tradition, par le grand Rabbin Jacob Kaplan.

PRATIQUE: La crypte est accessible pendant les heures d’ouverture du Mémorial.

Le « fichier juif »

Au même niveau que la crypte, le « fichier juif » déposé au CDJC en 1996 est installé dans une enclave dépendant des Archives Nationales.
Ce fichier regroupe plusieurs fichiers mis en place entre 1941 et 1944 à l’initiative du gouvernement de Vichy et principalement de la Préfecture de Police. Les dossiers de la Préfecture de police comprennent les fichiers individuels et familiaux des Juifs arrêtés à Paris et dans le département de la Seine. Le « fichier juif » comprend également les fiches du camp de Drancy, de Pithiviers et de Beaune-la-Rolande dans le Loiret. Tous ces fichiers présentent une subdivision spécifique aux enfants internés.

Comment consulter ce Fichier?
Le CDJC et le Mémorial n’ont aucune autorité sur la conservation, la gestion et la consultation du fichier qui relèvent exclusivement des Archives nationales.
Pour autant, le CDJC dispose d’une copie sur microfilm de l’intégralité du « fichier juif ». Les chercheurs et les familles désirant consulter ce fichier au Mémorial sont invités à prendre contact avec les responsables de la Salle des noms par e-mail : noms@memorialdelashoah.org.
Il est aussi possible d’effectuer ces consultations aux Archives nationales.

Le Livre du Souvenir
Enchâssés dans l’un des murs de la crypte, six coffres renferment les volumes du « Livre du Souvenir » dans lesquels sont inscrits les noms des disparus, les préservant ainsi de l’oubli. Dans ces coffres se trouvent également des rouleaux de parchemin relatant la martyrologie de toutes les communautés juives d’Europe décimées par les nazis.

 

Inscription d’un nom dans le Livre du Souvenir