« La Shoah comme point de départ »

Le programme « La Shoah comme point départ » entend proposer des rapprochements entre pays entretenant des différents mémoriels ou politiques importants, en entamant un dialogue à partir de la centralité de la Shoah dans l’histoire européenne.

Pour la première fois, 40 enseignants russes, ukrainiens et biélorusses se sont réunis (en ligne) les 3, 4, 7 et 8 afin d’échanger sur leur pratiques pédagogiques respectives. Ces journées comportaient également des actualisation de connaissance sur des sujets transversaux tels que le mythe du judéo-bolchévisme.

Cette opération a bénéficié de l’appui financier de la Claims conference.